Symptômes émotionnels

Symptômes émotionnels

Notre vie est marquée par le stress, il nous submerge au point de devenir parfois bénéfique, dès que la personne prend des mesures pour le surmonter, par exemple quand on cherche à briser la routine et trouver l’innovation dans son cadre professionnel, ou quand on décide de fuir le rythme de la vie active et se tourner vers la détente et la distraction. Cependant, si on ignore le stress et on se laisse faire, on risque de se faire léser avec ses empreintes physiques et désastreuses.

Doit-on détecter le stress pour le combattre ?

Une fois, vous détectez une tension musculaire et des douleurs dans la nuque et le dos, sachez tout de suite que le stress est bel est bien là. Il faut surtout savoir qu’il ne s’arrêtera pas là si vous ne décidez pas toute de suite de le désamorcer, et il aura des conséquences sur votre psychologie et pourra du coup entrainer des troubles comportementaux.

Et plus vous continuez et en subir à de très fortes doses, vous allez en souffrir davantage et mettre en péril votre vie. Ceci a été prouvé à travers une étude le 15 Septembre dans The Lancet qui a montré que le stress du travail peut être à l’origine d’infarctus pour certaines personnes qui ne sont pas à risque.

Peut-on détecter facilement le stress et en connaitre les causes ?

Il est facile de détecter le stress du travail si l’on connait ses symptômes. Seulement on doit tenir compte de deux cas de figures : soit il surgit d’un coup sans signes préliminaires, soit il apparait peu à peu.

Dans la première situation, on peut facilement en comprendre les causes, mais pour la deuxième, il n’est pas évident qu’on puisse s’en rendre compte, ni d’en reconnaitre les origines. A ce stade, il faut faire preuve de vigilance et se fier à son entourage pour révéler les symptômes du stress.

Les symptômes émotionnels du stress du travail

Les symptômes psychiques et émotionnels du stress au travail sont nombreux et parfois difficiles à identifier. Nos experts ont fini par vous relever quelques exemples de sensations ou de sentiments qui pourraient vous en prévenir :

–          difficulté à se concentrer

–          agitation

–          irritation

–          inquiétude ou anxiété

–          faible estime de soi

–          baisse de la libido

–          mélancolie

–          indécision

Attention, si de tels symptômes vous assaillent, vous n’avez pas intérêt à les ignorer, prenez tout de suites les mesures nécessaires pour les freiner, sinon ils risqueraient de créer un état pathologique grave comme la dépression.